Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/01/2012

Un lundi, des gargouillis, trois gazouillis

Un ami, grand spécialiste par ailleurs de ces créatures aux canines surdimensionnées appelées vampires, m'a fait découvrir les incroyables chimères de la Chapelle de Bethléem, située à Saint Jean de Boiseau, à quelque distance de Nantes. La semaine dernière je vous avais fait découvrir comment une icône américaine pouvait se retrouver au beau milieu d'une église — ici ce sont d'autres bestioles tirées de l' "inconscient collectif" (parfois si bien nommé).

J'appelle :

Goldorak ! (l'idole des jeunes. Enfin… des jeunes qui comme moi ont déjà pris un petit coup de vieux !)

5494_109342852569_603147569_2122566_1672003_n.jpg

Gizmo et un gremlin !5774_114602842569_603147569_2190624_7471016_n.jpg

 

5494_109342862569_603147569_2122568_6579907_n-1.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

Alien !

5494_109342872569_603147569_2122569_1420263_n.jpg

 

La fiche wikipédia fait le tour des chimères de cette chapelle mémorable (ce ne sont pas des gargouilles, elles ne recrachent pas l'eau des toitures et balcons).

C'est tout l'esprit de ces sculptures — gargouilles et chimères mêlées —, qui dès ses origines est une expression de culture populaire. La gargouille, comme je le dis souvent en visite, c'est de l'art contemporain !

Un grand merci à Adrien Party pour sa contribution.