Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/09/2012

Les Kennedy

les kennedy série,les kennedy,les kennedy série critiqueRécemment diffusée sur Arte, cette mini-série canadienne m'avait interpellé bien plus tôt, au point que je m'étais procuré le DVD. Bon, allez, avouons : c'était d'abord Katie Holmes en Jacky Kennedy qui m'avait incité à commander…

C'est une série qui m'a laissé un peu sur ma faim, disons-le d'emblée. Les premiers épisodes sont bons, très bons, et la thèse avancée, plutôt culotée (Joe Kennedy et Frank Sinatra — je n'en dis pas plus) avait l'immense mérite, en plus de faire une bonne histoire, de donner à penser : "et si c'était cela, l'origine de l'assassinat de JFK ?".

La crise de Cuba est très bien menée ensuite… et puis plouf ! on finit la série sans résolution, sans mener les idées à leur terme. Sur les derniers épisodes même, l'impression de tomber dans le roman-feuilleton, genre saga familiale un peu sirupeuse. Argh. Et bien entendu, aucune réponse vraiment satisfaisante du côté de ce-à-quoi-vous-pensez… c'est comme si le scénariste, Stephen Kronish, avait traité le clan Kennedy au vitriol puis, par peur des volées de bois vert, s'était soudain décidé à en faire une saga bien plus consensuelle.

Du point de vue strictement historique, je ne peux pas me prononcer, ne connaissant pas l'affaire JFK davantage que le citoyen moyen. Mais une batterie d'historiens ont remis en cause les thèses avancées. Reste à connaître les orientations et parti-pris de ces gens-là. Alors ? Une mini-série victime de trop de bonnes intentions, prisonnière des zones d'ombres et des intérêts divergents ? Et s'il était encore trop tôt pour évoquer les Kennedy au grand public ? C'est en tous les cas ce que l'on pense, apparemment, aux États-Unis : la série est restée inédite chez les premiers concernés.

les kennedy série,les kennedy,les kennedy série critiqueÀ voir pour les acteurs et actrices, qui donnent une prestation sans faute (ah, Katie ! D'accord, j'arrête…mais elle est vraiment époustouflante de ressemblance avec son modèle), à voir pour passer quelques soirées à se demander : "ah, si j'étais président des USA !"… mais guère plus.

Les commentaires sont fermés.