Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/12/2009

Le Prince des Ours sortira en mars 2010

Ours2petite.jpgVoici la couverture du "Prince des Ours", mon 3e roman policier médiéval. Cliquez sur l'image pour agrandir… Comme indiqué dans le titre, la sortie est programmée pour mars 2010…

Vous pourrez retrouver Guillaume de Grôlée et Anselmus… mais peut-être pas de la manière dont vous vous attendriez. C'est aussi au tour de la "nouvelle génération" des Grôlée et Chevrier de prendre la relève.

 

Quatrième de couverture

Printemps 1320 — Les Lyonnais prètent le serment qui fera d’eux des sujets du Roi de France.
Le noble Guillaume de Grôléé est retrouvé, gisant dans le sang de son rival, le montreur d’ours Arthur. Tandis que ses ennemis se pressent pour jouir de la chute imminente de l’ancien héros, personne, pas même lui, ne semble vouloir prendre sa défense.
Seuls Jacelme de Grôlée et Péronin Chevrier, jeunes étudiants rebelles, se décident à lutter contre l’évidence apparente, et l’engrenage implacable des haines dissimulées. Mais ne risquent-ils pas, tous deux, de décourvrir bien des serpents lovés sous les vieilles pierres ? L’identité cachée de l’architecte de l’église Saint-Nizier, le destin de la sulfureuse sorcière Sarah, le secret honteux des Grôlée, une voix familière dans les souterrains, et une vieille secte dont la seule mention fait courber les Lyonnais de honte — tels sont les ingrédients de ce nouveau mystère historique au cœur de la Presqu’île.
La trilogie de Geste de Lyon trouve ici sa conclusion. Nicolas Le Breton, guide à l’Office de Tourisme, continue son exploration des voies sombres et méconnues de sa ville, dans ce polar historique au plus proche des réalités de cette époque charnière.
Ours.jpg

Commentaires

Pouvez-vous me dire à quel endroit est prise la photo de couverture de votre livre ?
Cordialement
Françoise

Écrit par : Françoise | 10/03/2012

Cet ourson est situé à l'intérieur de la Cathédrale Saint-Maurice de Vienne. Il orne l'intérieur de la façade, vous devriez le retrouver sans problème. Au passage : je voulais CET ourson et aucun autre, et j'ai fait l'aller-retour à Vienne avec le photographe, uniquement pour prendre une série de clichés de la "petite bête".

Écrit par : Nicolas Le Breton | 10/03/2012

Merci pour l'information ! Je ne connaissais pas l'existence de ce spécimen malgré toutes mes recherches.
Je ne manquerai pas de lui rendre une visite à mon prochain passage à Vienne pour lui faire une place dans le "Caborne" !
Cordialement
Françoise

Écrit par : Françoise | 11/03/2012

Les commentaires sont fermés.