Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/11/2016

Invité au salon de l'Imaginaire de Sèvres le samedi 26 novembre 2016

Sèvres, dédicace, rencontre,

J'y dédicacerai "les Cœurs Enchaînés"… et mes autres ouvrages, en compagnie de PLEIN d'autres auteurs de talent,

Au plaisir de vous y voir !

15/11/2016

Conférence et dédicace à la Médiathèque de Belleville le 19 novembre 2016 16h

dédicace,récits,polar,criminels,criminels lyonnais

 

DÉROULÉ DE L’INTERVENTION

  • Mini-conférence sur Alexandre Lacassagne, Edmond Locard et quelques affaires célèbres de la région lyonnaise (30 min)
  • Temps d’échange autour de l’ouvrage Grands criminels lyonnais entre l’auteur et une médiathécaire (30 min)
  • Échange libre avec le public et vente/dédicace de l’ouvrage (30 min)

 

 

 

dédicace,récits,polar,criminels,criminels lyonnaisMédiathèque Le Singuliers

3 boulevard J. Rosselli 69220 Belleville

(cliquez l'image pour le site de la médiathèque, ou cliquez ici)

 

01/11/2016

En Dédicace à Decitre Part-Dieu

Decitre,dédicace,moutons électriques,roman

10/09/2016

Prochaines dédicaces

signature,roman,dédicace,rencontre,salon

Les salons du Vampire et Octogône se tiennent cette année, et j'aurai le bonheur d'y être présent, au stand des Indés de l'Imaginaire, pour parler, signer, et plus généralement passer du bon temps avec mes lecteurs et camarades.

Cliquez sur les bannières / Affiches pour vous rendre sur les sites de ces deux manifestations.

 

Au plaisir de vous y voir !

signature,roman,dédicace,rencontre,salon

12/08/2016

Balthazar, au hasard

48_mondes_aleph.jpgCe matin j'ai fait une chose importante. J'ai pris un de ces vieux Livres Dont Vous Êtes Le Héros, et j'ai ressorti les dés. Je suis passé à travers le livre, en luttant contre la tentation de regarder les conséquences des décisions que je n'avais pas prises (les autres paragraphes dans l'arborescence du livre). J'ai laissé le hasard décider de l'issue des combats, ou des alternatives qui m'étaient proposées. Ce n'est pas seulement la nostalgie, ces souvenirs enfouis du geste de lancer les dés en solitaire, que cela a réveillé. C'est tout une sorte de symbole, dans cette année en cours, si lourde de décisions que je n'ai pas envie de prendre, d'alternatives empoisonnées et autres choses sur lesquelles je n'ai pas de contrôle. Il y a quelque chose d'étrangement libérateur dans le lancer de dés. Et dans un livre où l'on peut choisir sa route, la sachant pourtant "inéluctable". Drôle de sensation.

01/08/2016

C'était le Steamtour 2016…

Steamtour 2016.jpg

Les amateurs de Steampunk se réunissent dans toute la France, chaque mois, pour des Apéristeam le vendredi soir. Et en plus de cela, l'événement appellé Steamtour, sur un week-en entier, et qui a la particularité de tourner de ville en ville.

Le week-end dernier, c'était à Lyon, et c'était coup double, du vendreid soir au dimanche en fin d'après-midi.

Pour le concours-tombola organisé par l'association Clivra, deux ouvrages furent offerts par les éditions Moutons Electriques, et signés par mes soins aux heureux gagnants.

Et sinon, j'ai beaucoup signé d'autres ouvrages, ce fut un bonheur…

IMG_3175.JPG

IMG_3162.JPG

IMG_3177.JPG

06/06/2016

Sortie des Cœurs Enchaînés

Cœurs Enchaînés, Pax Germanica,roman,steampunk,nouveauté,roman steampunk,juin,moutons électriques,Nicolas Le Breton

Aujourd’hui ! Sortie officielle des "cœurs enchaînés" qui conclut le dyptique Pax Germanica... Le premier tome a été bien reçu par la critique (je mettrai les liens en ligne prochainement), et je me trouve dans la situation de l'auteur à la fois inquiet et curieux de la manière dont sa suite et fin va être reçue.

Car, disons-le de suite, le ton en est différent. "Sombre et frénétique", selon les mots de mon éditeur. Ne vous attendez pas à du Hollywood bien sage et aux personnages lisses, voilà ce que je pourrais en dire.

Ma vie personnelle a été... Agitée elle aussi, le moins qu'on puisse dire, et j'ai tenu ce récit en m'accrochant sur le bout des ongles, à bien des moments. Ou pour le dire autrement, j'ai eu la sensation que mon subconscient était en prise directe avec mes doigts, lors de l'écriture. Un bon signe : mes personnages, leurs actions et réactions m'ont surpris moi-même (ne cherchez pas : la schizophrénie habituelle de l’écrivain).

Je suis donc pour le moins curieux de savoir comment ce livre sera reçu, et désormais le dyptique achevé, dans son ensemble. Mazette, un million trois-cent mille signes au total...

Pour un auteur, je soupçonne que c'est le cas pour les autres, toute publication est une victoire. Une victoire sur soi-même, et une petite victoire sur l'univers lui-même (allons-y carrément).

 

Ah, et dois-je préciser que je suis intensément fier du contenant... 

La couverture de Melchior Ascaride (prix Imaginales 2016, catégorie illustration, « pour l’identité graphique des Moutons électriques », s’il vous plaît)  Melchior donc a capté totalement l'esprit du récit, je ne pourrrais être plus heureux. Avant-plan de pierrier presque lunaire, et les pyramides noires, sur un horizon légèrement biaisé, comme si vues à bord d'un dirigeable en rase-mottes, à pleine vitesse… et l’objet ! C’’est du relié par couture, bon sang. Du bel et bon papier. Un objet de collection en soi.

http://www.moutons-electriques.fr/livre-405

"1925 : dans un monde où l’automobile n’a jamais été inventée, les Zeppelins de l’Alliance Objective règnent et terrorisent.

Tandis que les autocraties triomphent, le dirigeable Fin’Amor sillonne les cieux, traqué sans fin. À son bord : Léontine de Laroche, aérostière d’élite ; son amie Adélaïde de Cointet espionne apatride ; Lawrence d’Arabie ; le mystique Aleister Crowley ; Winston Churchill, le capitaine furieux Armand de Bricqueville… tous pris dans les remous d’une Histoire qui aurait pu être, un monde où les anciennes suprématies se sont renversées, les certitudes effondrées.

Deviendront-ils un symbole de résistance face à l’oppression ? Ou bien un mal étrange, avançant ses pions en silence, aura-t-il le dernier mot sur le destin de l’Humanité ? Des rives de la Méditerranée, à la Chine en guerre civile ; de l’Égypte jusqu’à la cité décadente flottant au-dessus de Berlin, un roman qui résonne de l’airain des trompettes, qui bat au tambour trépidant, et chante aux violons de la nostalgie.

Ah, l’ivresse des altitudes ! Quels mystères restent à y découvrir…

Suite et fin du diptyque ouvert avec Les Âmes envolées, du steampunk de la plus belle eau."

 

La couverture et son rabat :

les_cœurs_enchaines_test.jpg

26/02/2016

En dédicace ce week-end au Salon Fantastique espace Champerret Paris

dédicace,signature,roman, âmes envolées, Nicolas Le Breton,Paris, salon fantastique

02/07/2015

Les soirées de l'Orateur Noir

Orateur Noir, conte,contes,récit,alchimie,cybèle,sorcellerie,magie,soirée,Lyon, alchimiste

Le 11 juillet, une nouveauté. Mon compère Nicolas Delestre et moi-même vous proposons une série de soirées estivales, dans un lieu à chaque fois différent et secret.

Cette année, cela consistera en deux soirées uniques :

— L'histoire de l'Alchimie le 11 juillet

— Mystères et sacrifices à Cybèle en août, à une date qui sera fixée prochainement.

C'est un démarrage... en attendant d'autres projets qui, tels les préparations de l'alchimiste, cohobent, fermentent, distillent…

Je me passionne pour l'ésotérisme depuis des années. Ces soirées sont donc un premier cri du corbeau, une première déclaration sous les auspices de Lug.

L'ésotérisme peut avoir mauvaise presse. Abscons, fantaisiste… Il ne s'agit pas ici de rajouter de la confusion, d'élever des parois nouvelles au labyrinthe mais de faire au contraire la clarté, par le recours à la discipline historique.

Je propose ici une vision qui en décevra certains, amateurs de nébuleux et d'effets faciles. Mais il est de mon intime conviction que, dans ce domaine comme dans l'autres, les faits historiques sont parfois plus passionnants que les délires érotomanes ou à visée commerciale de certains. Un pas donc, dans les méandres tortueux de l'esprit de la "bête humaine" et de ses pratiques parfois bien étranges…

Renseignements sur la page Facebook :

L'orateur noir

et sur la

page-évènement Facebook

 

Renseignements (à partir du 5 juillet) au 06 60 88 70 13.

Nombre de places limité à 30.

P.A.F. 6 euros10599555_920164944673022_6144503894132838772_n.jpg

03/06/2015

Une visite de Lyon ésotérique, et une journée Steampunk le 13 juin

Inscriptions en cours ! Il reste quelques places, faites vite !

11281739_10206816917450391_1143005756_n.jpg

 

11259024_10206816908770174_1265960749_n.jpg

09/04/2015

Invité au salon du Livre de Péage de Roussillon

salon du livre,péage-de-roussillon,dédicace,roman,steampunk,moutons électriques,indés de l'imaginaire,âmes envolées,Nicolas Le Breton

On se retrouve ce samedi, le 11 avril donc à Péage-de-Roussillon, pour le tout premier Salon consacré au livre. 

Plus de nouvelles très vite : le travail que j'ai effectué le mois écoulé avec les enfants de Péage de Roussillon, en collaboration avec Malika du SMAEL, qui ont pondu des histoires illustrées sera affiché lors du Salon.

salon du livre,péage-de-roussillon,dédicace,roman,steampunk,moutons électriques,indés de l'imaginaire,âmes envolées,Nicolas Le Breton

Et une revue de presse :  le Dauphiné Libéré du dimanche 5 avril dernier :

salon du livre,péage-de-roussillon,dédicace,roman,steampunk,moutons électriques,indés de l'imaginaire,âmes envolées,Nicolas Le Breton

26/03/2015

Dédicaces, visites, interventions aux Quais du Polar

11080707_1559179434358820_3749742069095495322_o.jpgBon, ce week-end il va falloir suivre. Si vous voyez un blond qui court de partout à Lyon, il y a des chances que ce soit moi...

Dans l'ordre :

 

 

 

 

 

 

  • Une intervention à la médiathèque de Feyzin

la rencontre débute à 19h le vendredi 27 mars

une mini-conférence de 30 à 45 mn sur les criminels lyonnais du XIXe siècle,

un moment de questions et d'échanges avec Mme Couderc (commandant de police à la retraite) sur le livre "Grands Criminels Lyonnais" et sur la criminalité lyonnaise aujourd'hui,

Un moment d'échange avec le public.

  • Comme chaque année vous me verrez signer mes ouvrages au stand de la Librairie l'Esprit Livre, en pleine grande salle du Palais du Commerce (métro Cordeliers pour les distraits), les :

Vendredi         14h30-16h30
Samedi            16h-19h
Dimanche        14h-17h

  • J'assurerai par ailleurs mes visites "crimes et faits divers" de l'Office du Tourisme les vendredi, samedi et dimanche matin, avec une le samedi de 14h à 16h. (Attention il y a aussi des visites à d'autres horaires, assurées par mes excellentes collègues Anne et Fabienne).
  • Et sinon, le reste du temps, je serai au Musée Testut-Latarjet pour les multiples animations et soirées proposées !

Je vais finir comme le guitariste Angus Young, qui prend des goulées d'oxygène pur à la bouteille avant de monter sur scène ;-). Mais des courses pareilles, ce n'est que du bonheur…

21/03/2015

Sinon ce week-end, on se retrouve… au Salon de Paris

salon du livre,porte de versailles,dédicace,roman,steampunk,moutons électriques,indés de l'imaginaire,âmes envolées,Nicolas Le BretonDimanche, demain donc, rendez-vous est donné à tous les Parisiens et visiteurs.

Je dédicacerai les Âmes Envolées, et mes autres ouvrages. Avec plein, plein de coups de tampon, partout, partout !

Le programme des Indés de l'Imaginaire, la localisation du stand, c'est , pour les distraits.

http://issuu.com/mnemos/docs/programme_ind__s_de_l_imagin...

09/03/2015

20 000 lieues sous les mers… une relecture

jules verne,verne,nemo,20 000 lieues sous les mers,lamantin,oniriques,meyzieu,mer,océan,écologie

Hier j'étais donc au festival Les Oniriques ce week-end, et partageai le micro avec les sieurs Lionel Davoust et Xavier Mauméjean, sur le sujet suivant : "Verne sous les mers".

Je n'aurais pas l'idée saugrenue de vouloir retranscrire les interventions (fort intéressantes) de mes collègues, mais profiterai de l'occasion pour évoquer quelques impressions que m'a donné la relecture de l'œuvre vernienne "20 000 lieues sous les mers" alors que je préparais mon intervention. Cela me permettra de résumer mon propos pour ceux qui n'était pas là (un grand tort ! ;-) ), et de préciser ce que je n'ai pas eu alors le temps de détailler.

jules verne,verne,nemo,20 000 lieues sous les mers,lamantin,oniriques,meyzieu,mer,océan,écologieCe roman a gardé, disons-le tout de suite, sa faculté de fascination. Oh, bien sûr, les pages et les pages de classifications des poissons, mollusques, hem, comment dire… sont arides (le comble pour un roman sous la mer !) mais la force du roman réside dans le fait que Verne donne, par moments, l'impression de considérer le monde des hommes, la terre ferme, depuis l'extérieur. Outre les merveilles qu'ils recèlent, les océans et les mers sont ici les franges de l'histoire et de la géographie humaines. Une sorte de portrait de l'Humanité en creux.

On est frappé par la précision et l'actualité (pour l'époque) de la documentation vernienne qui permet à l'auteur de projeter une histoire à la fois réaliste, et dont les avancées surprennent par leur côté visionnaire. Bref, la quintessence de l'art de Jules Verne, on n'apprendra rien ici.

Au-delà, la force du roman qui se dégage d'une relecture de l'âge adulte, c'est la douloureuse conscience écologique. Verne n'est pas moralisateur : il décrit, sous bien des aspects, les affres de l'homme face au fait naturel, ses contradictions, ses paradoxes inhérents, entre l'instinct de la chasse et la nécessité de nourriture d'un côté, et la conscience qu'il ne pourra abuser éternellement des réserves de la mer.

jules verne,verne,nemo,20 000 lieues sous les mers,lamantin,oniriques,meyzieu,mer,océan,écologieCe roman est un huis-clos entre trois personnages. Laissons de côté, comme Jules Verne, l'équipage du Nautilus (qui n'a ni nom, et à peine un visage pour le second de bord…), ainsi que le serviteur du professeur (qui n'a même pas l'honneur d'un nom humain, dirais-je, puisqu'il s'appelle… Conseil, et n'a, de manière humoristique tant c'est assumé de la part de l'auteur, aucune volonté propre). Non, ce roman ce joue à trois : le professeur Aronnax, le harponneur Ned Land, et bien entendu le capitaine Nemo.

Vis-à-vis de la Nature, chacun incarne une des attitudes humaines.

Ned Land, la destruction des ressources en vue non seulement de la sustentation, mais pour le plaisir.

Aronnax, l'observation et l'émerveillement devant la profusion et la variété des espèces.

Nemo, l'identification totale à l'élément, avec ses profondeurs insondables, ses humeurs changeantes. Némo est l'homme qui refuse la civilisation, et cherche à se couper totalement de l'Humanité.

La vision écologique de Verne peut se résumer à cet extrait, chapitre XVII de la seconde partie :

Là vivaient en
famille plusieurs groupes de lamantins. C'étaient des manates qui,
comme le dugong et le stellère, appartiennent à l'ordre des syréniens.
Ces beaux animaux, paisibles et inoffensifs, longs de six à sept
mètres, devaient peser au moins quatre mille kilogrammes. J'appris à
Ned Land et à Conseil que la prévoyante nature avait assigné à ces
mammifères un tôle important. Ce sont eux, en effet, qui, comme les
phoques, doivent paître les prairies sous-marines et détruire ainsi les
agglomérations d'herbes qui obstruent l'embouchure des fleuves
tropicaux.

rouquayrol-denayrouze,jules verne,verne,nemo,20 000 lieues sous les mers,lamantin,oniriques,meyzieu,mer,océan,écologie

« Et savez-vous, ajoutai-je, ce qui s'est produit, depuis que les hommes ont presque entièrement anéanti, ces races utiles ? C'est que les herbes putréfiées ont empoisonné l'air, et l'air empoisonné, c'est la fièvre jaune qui désole ces admirables contrées. Les végétations vénéneuses se sont multipliées sous ces mers torrides, et le mal s'est irrésistiblement développé depuis l'embouchure du Rio de la Plata jusqu'aux Florides ! » Et s'il faut en croire Toussenel, ce fléau n'est rien encore auprès de celui qui frappera nos descendants, lorsque les mers seront dépeuplées de baleines et de phoques. Alors, encombrées de poulpes, de méduses, de calmars, elles deviendront de vastes foyers d'infection, puisque leurs flots ne posséderont plus « ces vastes estomacs, que Dieu avait chargés d'écumer la surface des mers ». Cependant, sans dédaigner ces théories, l'équipage du _Nautilus_ s'empara d'une demi-douzaine de manates.

Tout est dit, n'est-ce pas ?

rouquayrol-denayrouze,jules verne,verne,nemo,20 000 lieues sous les mers,lamantin,oniriques,meyzieu,mer,océan,écologieEn "bonus", le scaphandre Rouquayrol-Denayrouze, invention précédant de quelques années seulement la rédaction du roman de Verne, le premier scaphandre autonome.

 

 

10/01/2015

Soirée Anüchronisme le 16 Janvier au Musée Latarjet

anachronisme, steampunk, soirée,costume,barbier,dédicace,musée,testut, ltarjet,testut-latarjet,faculté,médecine,fac de médecine,

L'évènement sur Facebook

 

L'évènement sur le site de l'artiste plasticien Wiktor Plitz

 

Le dossier de presse

 

ArtZone Chronicles sera présent à l'événement pour en faire un reportage.

 

TEASER VIDÉO :

 

08/12/2014

Sinon ce week-end on se retrouve là (6)

sèvres,rencontres de l'imaginaire,roman,sortie,âmes,âme,âmes envolées,steampunk,roman,moutons électriques,

28/11/2014

Ce soir…

Avec mon équipe de bénévoles, rendez-vous ce soir au Musée Testut-Latarjet pour la deuxième édition de :

lyon sur crime,visite,visite guidée,

24/11/2014

Sinon ce week-end on se retrouve là (5)

toulouse,tgs,toulouse game show,roman,sortie,âmes,âme,âmes envolées,steampunk,roman,moutons électriques,Je serai le samedi 29 et le dimanche 30 novembre 2014 au Toulouse Game Show ! Sur le stand des Indés de l'Imaginaire, comme se doit ! Au plaisir de vous y retrouver…

 

23/11/2014

Les Âmes Envolées chroniquées dans Le Monde

Capture d’écran 2014-11-23 à 09.25.01.png

17/11/2014

Sinon ce week-end on se retrouve là (4)

à La fête du Livre de Tassin-la-demi--Lune…

3529079115.jpg